25/10 UN DOUA DE JAZZ + RHINOJAZZ

Nowhere Times Quintet

Le style du groupe s’inspire du courant du jazz actuel représenté par Brad Mehldau, Mark Turner, Wolfgang Muthspiel, Weather Report.

Le répertoire du Nowhere Times Quintet est constitué de morceaux plus ou moins connus et de compositions originales. La volonté des membres du groupe est de composer en mélangeant les couleurs classiques et jazz, tentant ainsi de briser les codes « traditionnels ».

Kinga Glyk

En Mars 2015, elle sort son premier album “Registration” (traduction de ‘Rejestracja’), enregistré avec de nombreux musiciens tels Natalia Niemen, Joachim Mencel, Junior Robinson et Jorgos Skolias. Les critiques sont élogieuses : la radio ‘Radiowa Trojka’, les magazines “JazzForum”, et “Your Blues” encensent ce premier opus.

On peut entendre sur “Registration” les compositions de Kinga, ainsi que des reprises d’autres compositeurs magnifiées par ses arrangements. Elle reprend notamment “Gotta Serve Somebody” de Bob Dylan, avec Jorgos Skolias au chant, ainsi que le titre “Dolaniedola” de Czeslaw Niemen. L’album entier est sublimé par la pulsation gracieuse de sa basse.

Elle est nominée suite à cela dans les catégories « Meilleur espoir », « Guitare basse » et « Découverte de l’année » par les magazines Jazz Top et Blues Top.

En février 2016, Kinga enregistre son deuxième album “Happy Birthday”, pour lequel elle s’entoure de nombreux musiciens comme Paweł Tomaszewski, Andrzej Gondek, Kuba Gwardecki et Ireneusz Głyk. L’album, présenté sur la scène du Théâtre Ziemi Rybnickiej, reçoit un très bon accueil de la part des médias et du public.

En juin 2016, la vidéo de sa reprise de « Tears in Heaven » d’Eric Clapton sur le portail Facebook de Bass Player United atteint plus de 20 000 000 de vues.

En collaboration avec le Rhino Jazz Festival

Réservations en ligne