Nième Compagnie

Créée en 1992, La Nième Compagnie est dirigée aujourd’hui par Claire Truche, après une longue collaboration avec Jean-Philippe Salério.
En résidence au Polaris de Corbas, puis au Centre Culturel Charlie Chaplin à Vaulx-en-Velin, elle entame sa deuxième saison au Théâtre Astrée. En mettant en scène en 1991 le dossier d’instruction de l’anarchiste Casério, Claire Truche ne soupçonnait pas qu’elle commençait à suivre un fil qui l’amènerait au Théâtre Astrée. Et pourtant là – sans qu’elle le sache, naissaient les bases de ce qui allait faire sa recherche théâtrale : de quoi est donc pétri un être humain, face à l’Autre, si semblable et si différent ? Quel est ce mystère qui le rend si fascinant et si con à la fois ? Ainsi, de spectacle en spectacle, elle aborde l’ethnologie, la linguistique, la sociologie… chemins qui la mèneront au Groenland. Ensuite, la focale se resserre sur l’une des dernières terræ presqu’incognita : le cerveau.
N’ayant aucune culture scientifique universitaire au départ, c’est le théâtre qui l’aide à voir. Cela permet des approches transversales, et de dénicher aussi la poésie – et l’humour – de ces univers.
L’histoire du monde contemporain ne peut s’écrire sans la science. D’où ce désir profond d’être comme un maillon, une particule, entre les chercheurs et le public.
Ce fut alors une évidence de proposer, au sein d’une programmation pluridisciplinaire, un projet mêlant les Arts et les Sciences, là, au Théâtre Astrée, sur le campus de la Doua au sein de l’Université Lyon 1.
L’accueil de jeunes compagnies de la région est également un axe important pour la Nième Compagnie. Et, toujours, encore plus, travailler pour que le Théâtre Astrée et ce qui s’y passe soit plus visible, resserrer les liens avec le(s) public(s), que cela devienne une habitude d’y venir, que l’on soit sur le campus, ou que l’on vienne d’ailleurs…